Close
Information : contact.pro@wetix-agency.fr

Champs obligatoires *

Pas encore inscrit ?

Créer un compte
MAM'ZELLE NITOUCHE

MAM'ZELLE NITOUCHE

MAM’ZELLE NITOUCHE

 

Vaudeville-opérette en 3 actes

 

Créé au Théâtre des Variétés de Paris, le 26 janvier 1883

Musique Hervé

Livret Henri Meilhac et Albert Millaud

 

Mise en scène, scénographie, 

costumes et maquillagePierre-André Weitz

Chorégraphie Iris Florentiny

Direction musicale Christophe Grapperon 

 

Production Bru Zane France

Coréalisation Théâtre Marigny

7 représentations

Du 7 juin au 15 juin 

En soirée à 20h

Tarif : à partir de 36 euros.

 

Coproduction Angers Nantes Opéra / Opéra de Toulon / Opéra de Limoges / Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie / Opéra de Rouen Normandie / Opéra de Tours /

Opéra Grand Avignon / Théâtre du Capitole de Toulouse

Résidence au Conservatoire Lully - Ville de Puteaux

Costumes réalisés par les ateliers d’Angers Nantes Opéra

Edition musicale 48 Palazzetto Bru Zane

 

 

MAM’Z ELLE NITOUCHE - LA DERNIÈRE CRÉATION DE Louis-Auguste-Florimond Ronger ( dit HERVÉ )

Poursuivant son travail de recherche et de promotion du répertoire léger du XIXe siècle, le Palazzetto Bru Zane*, Centre de musique romantique française, ressuscite des œuvres oubliées, notamment les opérettes d’Hervé. De son vrai nom Louis-Auguste-Florimond Ronger, Hervé est le contemporain méconnu de Jacques Offenbach. Après avoir produit Les Chevaliers de la Table ronde, une des œuvres les moins connues du « compositeur toqué » (le surnom d’Hervé), l’équipe du Palazzetto, toujours avec Pierre-André Weitz à la mise en scène, a créé en octobre 2017 à l’Opéra de Toulon Mam’zelle Nitouche la partition qui a assuré le succès d’Hervé. Partie en tournée pour deux ans, Mam’zelle Nitouche s’arrête au Théâtre Marigny au printemps 2019. 

 

 MAM’ZELLE NITOUCHE 

Succès de théâtre puis de télévision, Mam’zelle Nitouche d’Hervé est une expérience originale d’un compositeur qui – en inventant la « comédie-vaudeville » – associe l’intelligence malicieuse du théâtre de Feydeau et Labiche à la gouaille comique de la chanson de café-concert. Chaque numéro de chant est ainsi conçu pour devenir un tube, si bien que Le Soldat de plomb ou La Légende de la grosse caisse – pour n’en citer que deux – restent irrésistiblement dans la tête du public à l’issue du spectacle. Redécouvrir ce répertoire était un devoir pour le Palazzetto Bru Zane, qui ne pouvait imaginer salle plus idéale que le Théâtre Marigny pour présenter cette production à Paris.

Mam’Zelle Nitouche brasse tous les ressorts du comique à partir d’un scénario totalement loufoque : l’organiste Célestin, professeur de musique au couvent des Hirondelles troque chaque soir sa soutane contre un costume de scène et devient Floridor (le double d’Hervé ?) compositeur de musique légère et amant de Corinne. Il a notamment pour élève la jeune Denise de Flavigny, dont la vocation religieuse est défaillante. Elle se fait rebaptiser Mamzelle’Nitouche, devient chanteuse à succès et séduit (sous cette identité) son propre fiancé, le lieutenant des dragons Fernand de Champlâtreux.  

 

 

 

*Le Palazzetto Bru Zane Centre de musique romantique française a pour vocation le rayonnement du patrimoine musical français du 19e (1780 à 1920) Il se consacre aussi bien à la musique de chambre qu’au répertoire symphonique sans oublier la chanson, l’opéra-comique et l’opérette. Installé à Venise dans un palais du 1695 restauré, ce centre inauguré en 2009 est une réalisation de la Fondation BRU.

 

 

PIERRE-ANDRE WEITZ – metteur en scène

Pierre-André Weitz joue, chante, fabrique et conçoit décors et costumes jusqu’à ses 25 ans.

Parallèlement, il étudie à Strasbourg l’architecture et rentre au conservatoire d’art lyrique. il est choriste à l’Opéra National du Rhin. En 1989, il rencontre Olivier Py et réalise depuis tous ses décors et costumes. De cette collaboration décisive va naître une pensée de scénographie où les changements de décor sont dramaturgiques. Il signe plus de 150 scénographies avec divers metteurs en scène au théâtre comme à l’opéra. Il met en scène la production du Palazzetto Bru Zane Les Chevaliers de la Table ronde d’Hervé. Sa recherche sur l’espace et le temps le pousse à se produire comme musicien ou comme auteur sur certains spectacles. À l’Opéra de Paris dans Alceste de Gluck, il dessine pendant trois heures tous les décors en direct.